25.3.11

À mes lecteurs français, la commémoration de la mort du Général François –Athanase Charette de la Contrie

Le samedi 26 mars 2011 à Nantes, le Souvenir Vendéen donne rendez-vous à 15 h place Viarme pour la commémoration de la mort du Général François –Athanase Charette de la Contrie, fusillé à Nantes le 29 mars1796, place des Agriculteurs. Après un dépôt de dépôt de gerbe de fleurs sur le calvaire, Thérèse Rouchette évoquera des faits historiques à la mémoire de Charrette.

A 16 h à l’ église Saint Clément, l'abbé Philippe Jou...achin, vicaire de la paroisse, célébrera un messe selon la forme extraordinaire en hommage aux victimes de la révolution française.

L'historienne Thérèse Rouchette a écrit une bibliographie« Le mystère Charette », dans la collection les Indispensables édité par le Centre vendéen de recherches historiques (CVRH), dirigé par Alain Gérard.

L’auteur du livre « Le dernier des régicides : Antoine-Claire Thibaudeau (1765-1854) » et « La folle équipée de la duchesse de Berry » s'est penchée sur la vie de cet homme aux multiples visages, ce héros des guerres de Vendée : François- Athanase Charette de la Contrie. Il est issu de ta branche cadette et pauvre de la famille Charette très connue à Nantes pour avoir donné sept maires. François- Athanase s'engage dans la marine et combat pendant la guerre d'Amérique. A 24 ans il ob­tient le grade de capitaine de vaisseau. Pour certain de ces camarades de la Marine, c’est un insignifiant et un indolent. Pour Napoléon, il frise le génie. Puis il est devenu un héros de légende adulé. Thérèse Rouchette s'interroge et nous livre ce qu’elle a perçu dans le mystère Charrette. Un héros avec ses contradictions, un homme indépendant, libre. Peut-être le dernier féodal. Jusqu'au bout, maître de son destin même une fois arrêté, Charette demande à commander le peloton d'exécution. Il meurt à Nantes à l'âge de 33 ans.

Vive Le Roy!

Vérité pour la Vendée!
Brantigny

6 comments:

Brantigny said...
This comment has been removed by the author.
Brantigny said...

I have noticed that when they commerate the heros of the Vendee or those who died in the revolution they alway say the mass in the Extrordinary Form. Why is that?

Positive Thoughts said...

See the power of positive thinking within you. God bless you

Matt O said...

Probably because the mass in the Extraordinary form is the mass of mass of ages, authentic and uncompromising just as the heroes of the Vendee themselves. Marcel LeFebvre was another hero and future saint. Unwilling to bend with the times and compromise what is right by God.

Firmus et Rusticus said...

Mes amis! Le Roy va ramener les fleurs de lys!

Brantigny said...

Seulement une question de temps.