17.6.09

Vol AF 447: les autopsies suggèrent que l'appareil s'est brisé en plein vol / Autopsies suggest Air France jet broke up in sky

Vol AF 447: les autopsies suggèrent que l'appareil s'est brisé en plein vol, selon des experts

SAO PAULO - Les autopsies des corps de victimes du vol AF447 d'Air France suggèrent que l'appareil s'est brisé en plein vol, selon des experts.

Les victimes de l'accident, qui ont été examinées, présentent de multiples fractures aux jambes, aux hanches et aux bras, a indiqué mercredi à l'Associated Press un porte-parole de l'équipe médico-légale brésilienne chargée des autopsies, tenu à l'anonymat.

Selon Frank Ciacco, expert médico-légal qui a travaillé par le passé à l'Autorité américaine des transports, ces blessures suggèrent que l'appareil pourrait s'être disloqué en plein vol. Une thèse également alimentée par la découverte de larges morceaux de l'Airbus A330-200 d'Air France qui s'est abîmé dans l'Atlantique le 1er juin avec 228 personnes à bord.

Selon Frank Ciacco, les corps et les débris seraient bien plus fragmentés, si l'appareil s'était désintégré seulement au contact de l'eau.

par Yahoo! Québec

Corresponding article in English

By STAN LEHMAN and EMMA VANDORE
Associated Press Writers


SAO PAULO (AP) -- Autopsies revealed fractures in the legs, hips and arms of Air France disaster victims, a Brazilian official said Wednesday. Experts said those injuries - and the large pieces of wreckage pulled from the Atlantic - strongly suggest the plane broke up in the air.

With more than 400 bits of debris recovered from the ocean's surface, the top French investigator expressed optimism about discovering what brought down Flight 447, but he also called the conditions - far from land in very deep waters - "one of the worst situations ever known in an accident investigation."

French investigators are beginning to form "an image that is progressively less fuzzy," Paul-Louis Arslanian, who runs the French air accident investigation agency BEA, told a news conference outside Paris.
more

Jhesu+Marie,
Brantigny

No comments: