12.6.09

Solennité du Corps et du Sang du Christ

VERITABLEMENT, REELLEMENT ET SUBSTANTIELLEMENT PRESENT!


O précieux et admirable festin, porteur de salut et rempli de toute suavité ! Que trouver de plus précieux ? Ce n’est plus la chair des taureaux et des boucs qui nous est présentée en nourriture comme dans l’ancienne loi, mais le Christ, vrai Dieu. Quoi de plus merveilleux que ce sacrement ? En Lui pain et vin sont changés substantiellement en corps et en sang du Christ au point que le Christ, Dieu et Homme parfait, soit contenu sous l’apparence d’un peu de pain et de vin. Alors le Christ est mangé par les fidèles sans être déchiré. Bien plus! après la fraction il demeure entier dans chaque fragment. Les accidents persistent sans leur substance pour donner lieu à la foi, tandis qu’invisiblement on consomme ce qu’on peut voir caché sous une autre apparence. Ainsi les sens, jugeant d’après les accidents qu’ils connaissent, sont à l’abri de l’erreur. Aucun sacrement ne possède plus d’effet salutaire car c’est lui qui remet les péchés, augmente les vertus et comble l’âme de l’abondance de tous les charismes de l’Esprit. On l’offre dans l’Église pour les vivants et les morts. Ainsi profite à tous ce qui a été institué pour le salut de tous.

Âme du Christ, sanctifiez-moi,Corps du Christ, sauvez-moi.Sang du Christ, enivrez-moi,Eau du côté du Christ, lavez-moi.Passion du Christ, fortifiez-moi.O bon Jésus, exaucez-moi.Dans vos blessures, cachez-moi.Ne permettez pas que je sois séparé de vous. De l’ennemi défendez-moi. À ma mort appelez-moi.Ordonnez-moi de venir à vous,Pour qu’avec vos saints je vous loue,Dans les siècles des siècles.Ainsi soit-il. par St.Ignace de Loyola

Jhesu!

Brantigny

La Vierge à l’hostie. Jean Auguste Dominique Ingres. 1854. Musée d’orsay. Paris.

No comments: